Green Cats, Babies!

On a tendance à trop parler. On a décidé d'écrire : ceci est notre blog.

[Live Report] Half Moon Run au Trianon (Paris, 15 novembre 2013)

Half Moon Run au Trianon (Paris,  15 novembre 2013) © ZeCharlotte

Half Moon Run au Trianon (Paris, 15 novembre 2013) © ZeCharlotte

Half Moon Run au Trianon (Paris,  15 novembre 2013) © ZeCharlotte

Half Moon Run au Trianon (Paris, 15 novembre 2013) © ZeCharlotte

Voyage à des astres de la Terre, à des kilomètres du désastre ambiant de ce quartier populaire. Canadiens mais surtout humains, Half Moon Run confectionne de la musique et le fait très bien. C’est arrivé vite pour eux, hier encore ils faisaient la première partie de Mumford & Sons dans ce lieu-même qu’est le Trianon ; aujourd’hui “the dream comes true” comme Devon le souligne. Et du rêve c’est un peu l’état dans lequel on s’est retrouvé en début de weekend.

La virée débuta en petites voitures vertes, en route pour l’Irlande. Bercés par la voix de leur incroyable chanteuse et les harmonies de ces compères masculins, on assiste à un set sous les meilleurs auspices. Leur indie-rock frôle le folklore irlandais et promet une soirée authentique et belle.

Sorte de boys-band amélioré, Half Moon Run n’enchaîne pas des chorégraphies ridicules, mais sait jouer de plusieurs instruments. Chacun des membres représente un peu un homme idéal : chanteur et musicien, charmeur au sourire ravageur, dragueur et rêveur. Personne n’y résiste. Ce soir, on se laisse aller à la tentation, on se jète à bras ouvert dans leur univers.

Call me in the afternoon repris par toute la salle, marque bien entendu le paroxysme de cet osmose. Les filles se seraient satisfaite de Need it, la love song, tandis que les gars du public entonnent Full Circle comme s’ils l’avaient écrite. La gaité s’étend au fil du concert, et le groupe ne peut s’empêcher de sautiller pour exalter leur plaisir d’être là.

Plein de bonté, les Montréalais proposent quelques nouveaux titres dont une chanson plutôt bluesy en guise de final, ainsi qu’une reprise acoustique de Pink Mountaintops (un collectif canadien à découvrir) avec mandoline et harmonica.

Des émotions auront été parcouru durant ce concert, en suivant les nuances vocales de Devon et Conner ; mais la plus dure sera celle survenue au moment de partir. Difficile d’aterrir lorsque la grâce vous porte. Heureusement il est possible de revivre cela grâce à ce fan : ENJOY!

Setlist: 21 Gun Salute  / Nerve / Judgement / No More Losing the War  / Turn Your LoveUnofferable / Call Me in the Afternoon / Drug You / Need It / Full Circle / Fire Escape / Give Up  / She Wants to Know  – Vampire  /Blues 

[+] 

halfmoonrun.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le novembre 24, 2013 par dans Concerts & événements, Reportages, et est taguée , , , , , .

Twitter Green Cats, Babies!

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.