Green Cats, Babies!

On a tendance à trop parler. On a décidé d'écrire : ceci est notre blog.

Soldat d’aplomb : Liesa Van der Aa – TROOPS (album)

Liesa Van der Aa - TROOPS (cover album)

Liesa Van der Aa – TROOPS (cover album) – Disponible depuis le 15 octobre

On aurait pu titrer cet article « Eloge d’une femme-mur » tant l’écoute de TROOPS laisse comprendre que Liesa Van der Aa est, à 26 ans, une artiste massive,  puissante et assurée, dans la démesure comme dans la sobriété. A elle seule : un mur du son ; un mur à partir duquel un monument d’album peut être édifié.

Frontale et ferrailleuse quand la force est de mise, subtile et délicate quand on baisse les lumières, la Belge développe, armée d’un violon, d’une brassée de pédales et samplers, mais aussi d’une voix bien racée, un univers riche, complexe, brut, mélodique et surprenant. La surprise est ici une de ces belles interpellations qui saisissent l’oreille avec l’évidence de l’indiscutable ; sensation violemment agréable qu’on résume souvent en éructant un simple hymne transfrontalier : « putain, putain, c’est vachement bien ».

Enregistré fin 2011 dans les studios berlinois du groupe préféré de Dieu, Einstürzende Neubauten, TROOPS a été peaufiné avec le producteur-ingénieur du son Boris Wilsdorf.  La quasi-totalité des sons de l’album proviennent du violon de Liesa, joué, frotté, frappé, gratté, samplé, torturé, sali, bouclé… D’où peut-être ce son étrange et beau, cet univers qui, bien qu’il soit construit autours de formats chanson, a ce petit quelque chose d’expérimental et de mouvant, ce regard tourné vers l’ailleurs qui ne cède jamais à la facilité et fait les psychologies émouvantes et admirables des soldats de l’avant-garde pop.

Dans les perles pures et dures, on note ‘Lou’, dont le refrain n’aurait pas été renié par la jeune Tori Amos et qui s’achève dans un flow de saturations métalliques très reznoriennes – relier Tori Amos et Trent Reznor, quoi de plus naturel ? ‘Lost Souvenir’ mêle l’élégance de la voix gorge-profonde rehaussée d’harmonies dramatiques (PJ Harvey n’est pas loin) à un riff hypnotique taillé dans un son de violon distordu superbement granuleux. Enivrant et captivant, violent juste ce qu’il faut, c’est parfait. ‘My Love’  s’ouvre sur un thème qu’on jugera d’emblée intemporel, simple et épique, virevoltant et poétique, qui est déployé, ouvert, enrichi au fil de la chanson. A lui seul, il pourrait être le thème central d’un opéra retro-futuriste qui convoquerait autant Blade Runner, qu’Akira, le Cyber-Punk ou Shadowrun.

Pour accompagner la sortie de cet album monumental, Liesa Van der Aa a convié dix artistes contemporains à réaliser 10 vidéos illustrant chacune un titre de l’album. Sont à compter au registre des réalisateurs : Guy Cassiers, Gilles Coulier, Geert Mul, Lef Spincemaille, Marc Lagrange, Sander Van de Vijver, Walter Verdin, Hugo Moens, Lea Vidacovic (avec Anouk de Clercq) et le collectif FC Bergman…

L’album TROOPS de Liesa Van der Aa est en écoute et téléchargement sur liesavanderaa.bandcamp.com.

Liesa Van der Aa sera en concert au Festival MO’FO à St-Ouen le 27 janvier 2013.

[+]

liesavanderaa.be

Publicités

Un commentaire sur “Soldat d’aplomb : Liesa Van der Aa – TROOPS (album)

  1. Pingback: [MOFO13][J-1] La programmation du dimanche 27 janvier 2013 « Green Cats, Babies!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Twitter Green Cats, Babies!

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.